Entendre le chant des cigales, suite...

Publié le par Nini79

Bonjour,

Quand j'ai accepté le défi de Couette, se replonger dans Pagnol, je m'étais promis de vous tenir au courant...

J'ai donc attrapé mon "vieux" livre de poche, hop, "la gloire de mon père", en me demandant si j'y retrouverais le même plaisir...

Eh bien, des années après, c'est la même magie... les mots chantent, le décor s'installe, en fermant les yeux, on entend toujours les cigales, on sent le parfum du thym sauvage sur le chemin des vacances, comme Marcel...

C'est fou, tout de même, comme une lecture que certains pourraient qualifier de "basique" (comme disait je ne sais plus quel écrivain prétentieux, "vous savez, moi je n'écris pas pour mon facteur"), se révèle en fait toujours aussi magique, aussi généreuse, on chemine avec Marcel, on monte péniblement le chemin rocailleux, on s'émeut des petits plaisirs de sa vie en famille...

Pourtant, la vie quotidienne des familles a bien changé, mais l'essentiel reste là, beaucoup, beaucoup de tendresse et d'amour de la vie...

Merci, Couette, merci et un gros bisou...

Ca y est, Marcel et sa famille sont arrivés à la Bastide Neuve : "cette forêt vierge en miniature, je l'avais vue dans tous mes rêves, et, suivi de Paul, je m'élançais en criant de bonheur"...

A suivre...

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mimi 04/05/2010 16:44


merci de ta visite et bonne lecture.....