z'ont beau me dire...

Publié le par Nini79

Je vous avais dit que le chéri de ma grande avait réussi à dégoter un emploi, ce qui nous avait tous réjouis.
Eh bien, il semble qu'on se soit réjouis un peu vite.
C'était sans compter l'entreprise, qui, en bonne "grosse" entreprise, lui réservait une très mauvaise surprise pour son premier jour, aujourd'hui.
En fait, après lui avoir dit que le délai était trop court pour lui faire un contrat de suite (jeudi pour lundi), il s'avère que :
- il sera d'abord intérimaire un mois ;
- il n'aura ensuite qu'un CDD de 6 mois et ensuite... ensuite "on verra" , perspective ô combien rassurante, vous en conviendrez...
Ma grande et son chéri ont beau me dire que c'est normal, à l'heure actuelle, que ce n'est plus comme avant, qu'un CDD, c'est déjà pas si mal , moi, je dis : NON.
Non, ce n'est pas normal, non, les salariés ne doivent pas être des kleenex que l'on jette quand ils ne servent plus, non, il est absurde de donner comme perspective à un jeune de se dire que son avenir, c'est une succession de CDD, qu'ils sont à l'âge où on peut faire des projets, envisager l'avenir, et quand on a aucune perspective, on fait quoi ???
Alors, oui, je suis de la vieille école, , oui, oui, ils avaient déjà des étoiles plein les yeux en se disant que cet emploi allait leur permettre de faire des projets, et là... comme me dit ma grande, sur un ton à la fois réaliste et résigné qui me fait mal, "quand tu n'as pas de CDI, pour les banques, pour les agents immobiliers, tu n'es rien".
Désolée, c'était mon coup de colère du jour, je suis tellement, tellement désolée pour eux...

Publié dans Au fil des jours

Commenter cet article

genevieve 04/10/2011 14:49


je te comprends mon fils a fait un an et demi d'intérim, contrat renouvellé de mois en mois avant d'être embauché.
ce n'est pas évident pour les jeunes
bisous


Nini79 04/10/2011 07:59


Bonjour et bienvenue, j'ai mis un petit mot sur votre blog, que j'ai trouvé superbe, du coup, hop, je me suis inscrite à la news...
Bises et belle journée


creation partage 04/10/2011 07:43


comme je vous comprends les entreprises se permettent des choses qui font bondir.... je suis de tout coeur avec vous...
je vous découvre via gaelle que j'aime beaucoup si vous avez un moment passez me voir
amicalement


le petit monde 04/10/2011 07:39


ben oui, notre système est pourri!!
trop de personnes de mon entourage le subisse!
belle journée quand même et merci de tes gentilles visites!
la déco réchauffe le coeur parfois!
biz
Gaëlle


Nini79 03/10/2011 20:46


Je comprends ton point de vue d'employeur, choisir "LA" bonne personne n'est certainement pas évident. Mais, si tu permets, surtout pour les petites et moyennes entreprises, or, là, ce n'est pas
vraiment le cas. De plus, il n'est pas un total inconnu pour eux, car il a travaillé pour eux à différents postes, d'abord pendant les vacances scolaires, et ensuite pendant les stages de son BTS,
et à chaque fois, leur a donné satisfaction. Ce qui me fâche un peu (beaucoup, j'avoue, même si je comprends ton point de vue), c'est que ce sont eux qui l'ont appelé, et que jeudi, ils lui ont dit
qu'il avait cet emploi, pas qu'il serait d'abord en CDD... et j'ai l'impression que promettre un CDI et se rétracter ensuite, c'est plutôt une pratique d'entreprises de grande taille que de petite
taille. Mon fiston, qui est dans une petite entreprise, est resté plus de 6 mois en intérim chez eux, mais dès le départ, il était bien entendu que c'était de l'intérim, il n'avait donc fait aucun
projet précis. Là, il s'y voyait déjà... Pas facile pour nos jeunes d'être dans un contexte de chômage : mMa grande se débat pour trouver un emploi dans sa branche de qualification, en attendant
multiplie les petits boulots, mais même là, on leur demande souvent 15 ans d'expérience et minimum Bac + 3 pour... faire la caisse d'une pompe à essence (offre d'emploi authentique issue de Pôle
Emploi)... Je crois qu'il y a un fossé énorme entre ce qu'attend une entreprise d'un employé, les critères qu'elle recherche, et ce que sont les personnes en recherche d'emploi (trop vieilles, trop
jeunes, trop qualifiées, pas assez)...
Il y a, il faut bien le dire, un fossé énorme entre les pratiques des petites et moyennes entreprises, et celles des multinationales, pour qui un employé n'est qu'un numéro interchangeable... 5
millions de chômeurs, et certainement pas 5 millions de postes à pourvoir, une équation totalement insoluble...
Merci pour ton commentaire, à la fois de maman et d'employeur.
Bonne soirée.