Loin de Concord...

Publié le par Nini79

Bonjour,
Un peu de lecture, ce matin ?
Je viens de finir ce livre :
DrMarch.JPGcomme beaucoup de petites filles de ma génération, j'avais dévoré "les 4 filles du Docteur March" et, bien sûr, été émue, amusée de leur histoire si "exemplaire", leur famille unie, le dévouement de leurs parents, etc... bref, en tant que petite fille, j'avais adhéré à fond ... ce roman, adaptation de la vraie vie de son auteur, était resté en bonne place dans mes lectures de petite fille...
Et il y a peu, j'avais entendu parler sur un blog (désolée, j'ai encore oublié de noter les références du blog, en tout cas, merci à l'internaute qui le recommandait) de ce livre de Géraldine Brooks "la solitude du docteur March", qui raconte, d'abord du point de vue du docteur March et brièvement de sa femme, à la fois la jeunesse et le mariage de celui-ci, juste avant qu'il n'aille s'engager dans l'armée nordiste, et l'année qu'il passe loin de sa famille, dans l'enfer de la guerre de Sécession, jusqu'au moment où il revient, brisé, chez lui à Concord.

En lisant ce livre, oubliez tout ce que vous pensiez savoir de la vie de cette famille ô combien célèbre. Ce récit est dur, âpre, cruel. Plongez dans cette histoire où un pacifiste, un humaniste tente de rester debout dans l'enfer d'une guerre terrible, où il n'y a ni méchant ni gentil, où les seuls victimes sont comme toujours les faibles et les petits, où l'histoire de la famille March, que vous pensiez avoir découvert en lisant le roman de Louisa May Alcott, s'éclaire d'un jour nouveau, beaucoup, beaucoup plus proche de la réalité humaine, sans "happy end" rose bonbon...
Je vous recommande aussi le postface, où l'auteure nous explique sa démarche...
Une oeuvre de fiction, certes, mais très étayée sur le plan historique, et qui démontre, comme le dit Géraldine Brooks, que "la vraie famille de Louisa May Alcott était loin d'être parfaite, et, par conséquent, beaucoup plus intéressante que ces petits saints de March"...
Bon samedi  

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article